COURS & FORMATION APPLE MAC

DÉCOUVRIR | REDECOUVRIR L'UNIVERS APPLE

DÉCOUVRIR | REDECOUVRIR L'UNIVERS APPLE

Open Book
Keyboard
MacBook
Crocus
Blueberries
Light Bulb
Reed

UN PANASONIC DMC-CM1 A LA FONDATION LOUIS VUITTON



• Le DMC-CM1 est-il un appareil photo avec une fonction de Smartphone ou un Smartphone avec une double fonction Photo & Film ? Panasonic préfère la première option. Nous aussi.
Notre Smartphone coûte 900 €. Est-ce cher ? On peut le penser. Cela ne l'est pas en comparaison d'un iPhone. Cela le devient face à un DMC-GM5, DMC-L-X100, etc. complété par un Smartphone Nokia de type Lumia 525. Bref !!!
Avec cette prise en main, nous n'aborderons pas ici l'aspect Smartphone mais plutôt le côté photo et film. Toutefois, il est bon de préciser que le DMC-CM1 est compatible avec les réseaux 3G, 4G, Wi-Fi, Bluetooth, etc. Mieux encore, il est compatible tout opérateur.
Le DMC-CM1 est loin de l'univers iPhone. L'aspect est presque "rustique". On reste dans la philosophie Panasonic. Il en impose avec ses 200 grammes tout rond pour une taille de 134 mm x 15,2 x 25,1 mm. Le capteur est un MOS de 1 pouce offrant une résolution de 20 millions de pixels. Identique à celui qui équipe le Lumix FZ1000. Pour l'objectif, Panasonic continue sa collaboration avec Leica. Il offre une focale de 28mm avec une ouverture oscillant entre F/2.8 et F/11.00. Pas de zoom optique mais numérique 2 X. Le processeur est de type Venus Engine.
Ceux qui possèdent déjà un appareil photo ou un caméscope Panasonic ne seront pas dépaysés. Le menu est semblable, dans ses grandes lignes, à celui des DMC-GM1, GH3, GH4, etc. De nombreux modes sont proposés : P, S, A, M, Scènes, et bien entendu deux modes automatiques iA et iA+ dits mode "intelligent". Dans le menu, on retrouvera les modes AF/AE, le Focus Peaking, l'Histogramme, etc. Le mode Discret n'a pas été oublié.

Panasonic-Lumix-CM1-00

La prise en main est agréable. Elle est très "Photo" à contrario de celle proposée par les Smartphone Samsung, Apple, LG, etc. On prend une photo. On ne joue pas. Le DMC-CM1 va même jusqu'à proposer du RAW pour les plus avertis.
Côté vidéo, c'est Byzance. L'utilisateur a le choix entre le Full HD en 1 920 x 1 080 30p ou le 4K Ultra (2 840 x 2 160) 15p. Le verso du DMC-CM1 est équipé d'un écran LCD tactile de 4,7 pouces. Le stockage est au choix, il faudra choisir entre les 16 Go embarqués ou la carte mémoire de type Micro SD ou SDXC dans la limite de 128 Go.
L'alimentation a été confiée à une batterie de 2 600 mAh. À l'usage, elle tient une journée en mode photo. Il n'en est pas de même pour la réalisation de vidéo. Cela est relativisé par le temps de recharge. Très rapide.
Filmer est moins aisé que prendre une photo. Le déclencheur n'est pas "mixte" comme avec les GM1, GM5, GH4, etc. Il faut appuyer sur la fonction "Record" sur l'écran. Cela oblige à prévenir la prise de vues puis à rétablir son horizontalité. Preuve que le DMC-CM1 est dédié à l'image, Panasonic a prévu de nombreux accessoires dont un adaptateur pour trépied photo vidéo, un fish-eye, un téléobjectif, un grand angle et un macro. On apprécie. Toutefois, l'expérience montre que les accessoires Panasonic ne sont pas toujours faciles à trouver dans le commerce.
Après deux heures de tournage à la Fondation Louis Vuitton, c'est le temps du montage. Les fichiers sont encapsulés MP4. On note quelques aliasings. Mais rien de rédhibitoire. L'image finale est séduisante. Elle est assez proche de celle que j'ai comparée avec le DMC-GM1.


• Une réalisation LES FILMS DU REGARD, Société de Production Art Corporate Légal Mariage Mitzvah Etc. à Paris, Bruxelles & Genève.